L’église Saint-Georges de Saint-Georges-sur-Arnon (36)

L’église Saint-Georges de Saint-Georges-sur-Arnon (36, Indre, ancien diocèse de Bourges) a beaucoup plus de connaissances à vous apprendre que vous ne pouvez l’imaginer…

Un trésor de révélation, de richesses et de savoir-faire…

Carte-partage-découverte !

Clic gauche sur l’image puis clic droit dans la fenêtre
et enregistrer l’image sous… et oser le partage !

Carte-decouverte-Saint-Georges-sur-Arnon

Carte-decouverte-Saint-Georges-sur-Arnon

L’église Saint-Georges de Saint-Georges-sur-Arnon  (36)

Une enquête historique et géographique,
architecturale et humaine pleine d’instructions
et pleins de cadeaux à télécharger…

Carte-découverte à partager !

Début d’une réactualisation scientifique ci-dessous
puis ancienne brochure téléchargeable.

Première mention écrite médiévale devant une explication antique

La première mention écrite de Saint-Georges-sur-Arnon à travers la mention de son église, ecclesia Sancti Georgii,  figure dans une bulle du pape Adrien IV datant de 1154 et copiée dans le cartulaire d’Issoudun, acte pontifical étant la première mention écrite d’une bonne vingtaine de communes du secteur et acte papal sur lequel je ferai sans doute un article prochainement (il suffit de me le demander).

Tous les chemins mènent à Rome, RRRRrrr’Homme !

Cette première mention écrite est une traduction latine médiévale et l’on disait déjà Saint-Georges, voire Saint-Georges-sur-Arnon, toponyme complet mentionné sous cette forme dès 1518, voire même avant la Révolution française, en 1788 (voir dans mon étude à télécharger ci-dessous).

On associe donc le toponyme Saint-Georges au culte du Grand Martyr grec.

Peut-on aller plus loin ? Peut-on remonter à l’Antiquité romaine ?

Une trace de renfort de protection des grands édifices aristocratiques gallo-romains…

Saint-Georges-sur-Arnon trouve sa raison d’être antique par sa situation de renfort de cavalerie situé à 8 à 10 kilomètres de Saint-Ambroix (18, Cher, ancien diocèse de Bourges) qui était un très important site gallo-romain sur la voie romaine de la Chaussée de César.

Saint-Ambroix était en effet, à l’époque romaine, un vicus, site religieux et administratif, mais surtout marchand, autrefois nommé Ernodurum ou Arnodurum, toponyme mentionné sur des documents antiques, et signifiant en langue gauloise : la place, le marché de l’Arnon. Ce site comportait basilique, nécropole, sanctuaires, autels sacrificiels, villae aristocratiques importantes, etc. Nombre de stèles funéraires trouvées à Saint-Ambroix et bien d’autres découvertes sont visibles au Musée archéologique de Bourges, musée appuyé sur l’ancien rempart gallo-romain, ancien palais Jacques Coeur, redresseur de l’économie française au XVe siècle.

Saint-Georges-sur-Arnon est aussi lié à l’église, dédiée au grand légionnaire romain saint Martin, de Poisieux (18, Cher), toponyme très rare, lié à la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, et lié forcément à Saint-Georges-de-Poisieux (18, Cher, ancien diocèse de Bourges) situé près des ruines gallo-romaines de Drevant près de Saint-Amand-Montrond (18, Cher), et lié à Saint-Amand-Longpré (41, Loir-et-Cher, ancien diocèse de Chartres), situé près de l’église Saint-Georges de Gombergean, etc.

Poisieux ? Les sous sous les as ? Les étoiles dans les yeux ?

Ce rapport entre les grands passages du pillage racketteur romain et les grands sites gallo-romains de la dictature païenne esclavagiste de l’empire romain, est le cas de presque toutes les églises Saint-Georges en Région Centre.

Cette curiosité historique est confirmée par ma grande étude sur les toponymes Saint-Georges de la Région Centre dont vous pouvez lire les extraits copieux dans les articles précédents.

On peut étendre l’étude à la France entière…

Voir mes cartes avec mon article d’inventaire : les cartes, la liste et les liens…
Cartes téléchargeables et liens à construire avec vous…

Zoom géographique et historique arrière…

On peut ainsi s’apercevoir que le toponyme Saint-Georges-sur-Arnon, son église et son village, trouve son origine en liaison avec Chârost et son église Saint-Michel (18, Cher ; voir mon étude sur cet édifice via ma boutique), Poisieux et son église Saint-Martin (18, Cher), toponymes militaires, mais aussi avec bien d’autres toponymes locaux.

Saint-Georges-sur-Arnon est lié au site gallo-romain de Saint-Ambroix et donc à la voie romaine la Chaussée de César, reliant Bourges, Avaricum, à Argenton-sur-Creuse, Argentomagus.

On doit constater ainsi que Saint-Georges-sur-Arnon trouve son origine dans l’esclavagisme romain et la protection des péages et structures bâties aristocratiques de la classe équestre romaine et de leurs mercenaires étrangers.

Le toponyme Saint-Georges-sur-Arnon est lié incontestablement à Rome, voire à la nouvelle Rome, Constantinople… et au palais des empereurs à Nicomédie (aujourd’hui Ismit en banlieue d’Istanbul en Turquie) et aux martyrs chrétiens d’ici et de toute cette planète, sur terre et en mer.

“Tous les chemins mènent à Rome”,
alors imaginez la Chaussée de César et saint Georges…

Passez voir les articles associés… et notamment :

http://patrimoine-rural.com/frontieres-antiques-approche-du-culte-de-saint-georges-7/

et, la table des matières de mon enquête sur les toponymes Saint-Georges.

Vous pouvez aussi télécharger mon ancienne étude de 36 pages ci-dessous :

Couverture  de mon étude sur l'église de Saint-Georges-sur-Arnon

Couverture de mon étude sur l’église de Saint-Georges-sur-Arnon

Patrimoine, gratuit ou mécène, pour tous,
à sauvegarder, à partager, à diffuser, à améliorer
pour la science et le patrimoine français mondial
avec cette étude de 38 pages :

Nicolas-Huron-Saint-Georges-sur-Arnon-18-Eglise-Saint-Georges-1991.pdf

Petit diaporama sur
l’église Saint-Georges de Saint-Georges-sur-Arnon
offert à ma boutique !

Osez mon Histoire et celle de mes ancêtres !

Offrez-vous la surprise d’en savoir plus…

Allez plus loin avec mon Toponymie-Service !

Recul historique et géographique ! Rétro viseurs… pour taper dans l’œil !

Ce contenu a été publié dans Histoire locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.