Frontières antiques : approche du culte de saint Michel

Traces militaires antiques : Saint-Michel

Saint-Michel archange, fêté le 29 septembre, protecteur du peuple de Dieu, dont le nom d’origine biblique, Mikael, signifie “qui est comme Dieu”, a eu un culte assez bien représenté en Région Centre et en France. Son culte est souvent lié à celui de Notre Dame et à la protection des frontières, des voies, des femmes et des enfants.

La répartition géographique du culte de saint Michel, avec notamment les chapelles et les églises placées sous ce vocable, nous montre qu’il fut lié aux antiques frontières héritées de l’Empire romain, les anciens diocèses, frontières héritées elles-mêmes des anciennes nations gauloises. Ainsi le culte de Saint-Michel est lié à l’ancienne organisation de l’Empire romain, puis des royautés mérovingiennes et carolingiennes.

Ces traces d’autorité militaire semblent généralement situées un peu en retrait, dans des lieux stratégiques : coudes de frontière, grandes routes, centre de secteurs sensibles… souvent près de bois et d’une petite clairière enserrée.

La notion d’angle (ange…), et la notion de coude (aile), sont souvent présents dans de nombreux toponymes liés ou sont visibles dans la géomorphologie des lieux, ou dans le choix routier ou frontalier : Saint-Michel-de-Volangis, Saint-Ange, Coudray, Bois-Aubry…

Cette découverte est vraiment visible en frontière de la Touraine, sur la frontière de l’ancien diocèse de Chartres et sur la Marche, mais aussi sur les anciennes voies romaines principales de la région (Les cartes ne sont pas forcément exhaustives).

En frontière de la Touraine :

L’église Saint-Michel de Villeloin à Villeloin-Coulangé (Indre-et-Loire, 37), qui semble, auprès de Montrésor, avoir fait autorité militaire sur la partie de la Touraine, ex croissante à l’est, en contact avec l’ancien diocèse de Chartres et avec l’ancien diocèse de Bourges, sur une route allant de Tours à Bourges, et non loin au nord de la grande voie romaine.

L’ancienne église Saint-Michel de Chédigny (Indre-et-Loire, 37), sur la même route.

L’ancienne église paroissiale de Saint-Michel-des-Landes, alias Saint-Michel-de-Lagné (près de Sainte-Jullite, la niée, et près de la Guerrière), partie nord de l’actuelle commune de Charnizay (Indre-et-Loire, 37), sur la frontière redéfinie par les légions de Jules César après la bataille d’Alésia (voir Limeray sur ce blog).

– Le lieu-dit Saint-Michel sur la commune de Preuilly-sur-Claise (Indre-et-Loire, 37), près de la Châtrie, non loin de Villejésus, en frontière sud de l’ancien diocèse de Tours, au nord de Tournon-Saint-Martin.

L’église de Saint-Michel-en-Brenne (Indre, 36), en Berry, dans l’ancien diocèse de Bourges, en retrait de la frontière avec la Touraine, derrière Martizay, sur une des routes allant de Poitiers à Bourges.

Eglise Saint-Michel  de Saint-Michel-en-Brenne (Indre, 28)

Eglise Saint-Michel de Saint-Michel-en-Brenne (Indre, 28)

L’abbaye Saint-Michel du Bois-Aubry sur la commune de Luzé (Indre-et-Loire, 37) sur la frontière avec le diocèse de Poitiers.

L’église Saint-Michel de Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire, 49), auprès de laquelle il faut noter la présence des Moulins Saint-Michel à Candes-Saint-Martin (Indre-et-Loire, 37 ; voir la carte des toponymes ci-dessous), sur la frontière entre les diocèses d’Angers, de Poitiers et de Tours.

L’église de Saint-Michel-sur-Loire (Indre-et-Loire, 37) sur le coude de la frontière quand celle-ci quitte la Loire pour prendre la direction du nord, non loin de Langeais.

L’église Saint-Michel de Souvigné (Indre-et-Loire, 37) sur le coude de la frontière quand celle-ci bifurque vers l’est, non loin de Château-la-Vallière.

La collégiale de Bueil-en-Touraine (Indre-et-Loire, 37) qui fait figure d’exception puisqu’il s’agit d’une fondation du XIVe siècle, réalisée en faveur et sous la protection de la Vierge Marie, des Saints Innocents et de Saint-Michel, par la famille des seigneurs de Bueil, héros de la Guerre de Cent Ans. La collégiale est accolée à l’ancienne église paroissiale Saint-Pierre (mon étude du monument peut être obtenue auprès des Amis de la Collégiale de Bueil-en-Touraine : visite incroyable et remarquable !!!).

Culte de Saint-Michel et frontières antiques

Culte de Saint-Michel et frontières antiques

Cliquez sur la carte pour pouvoir la consulter dans une autre fenêtre tout en lisant la suite.

Lire la suite... Image légère

Continuer la lecture

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Frontières antiques : approche du culte de saint Michel

Frontières antiques : info dans votre boîte aux lettres

J’ai pu mettre « Frontières antiques » dans votre boîte aux lettres
si celle-ci ne portait pas un autocollant anti récupération de papier publicitaire
(sauf erreur de ma part)
à
Ambloy (41) le 1 septembre 2019
Bossay-sur-Claise (37) le 9 août 2019
Bridoré (37) le 8 septembre 2019
Charnizay (37) le 9 août 2019
Epuisay (41) le 7 septembre 2019
La Ferrière (37) le 6 octobre 2019
Fléré-la-Rivière (36) le 8 septrembre 2019
Fortan (41) le 7 septembre 2019
Françay (41) le 25 août 2019
Gombergean (41) le 15 août 2019
Herbault (41) le 25 août 2019
Les Hermites (37) le 6 octobre 2019
Huisseau-en-Beauce (41) le 1 septembre 2019
Loché-sur-Indrois (37) le 8 septembre 2019
Louestault (37) le 6 octobre 2019
Lunay (41) le 14 septembre 2019
Marcilly-en-Beauce (41) le 14 septembre 2019
Mareuil-sur-Cher (41) le 12 octobre 2019
Marray (37) le 6 octobre 2019
Mazangé (41) le 14 septembre 2019
Monthodon (37) le 6 octobre 2019
Obterre (36) le 9 août 2019
Pouillé (41) le 12 octobre 2019
Prunay-Cassereau (41) le 1 septembre 2019
Saint-Amand-Longpré (41) le 15 août 2019
Saint-Arnoult (41) le 1 septembre 2019
Saint-Cyr-du-Gault (41) le 11 août 2019
Saint-Etienne-des-Guérets (41) le 15 août 2019
Saint-Flovier (37) le 8 septembre 2019
Saint-Gourgon (41) le 11 août 2019
Saint-Nicolas-des-Motets (37) le 11 août 2019
Santenay (41) le 25 août 2019
Sargé-sur-Braye (41) le 7 septembre 2019
Sasnières (41) le 1 septembre 2019
Saunay (37 le 11 août 2019 ou le 25 août 2019
Villedômain (37) le 8 septembre 2019
Villeporcher (41) le 11 août 2019

C’est une proposition pour découvrir les sens historiques de votre localité
dont vous pouvez rendre chacun bénéficiaire.

Frontières antiques en Région Centre
une découverte à programmer…

Archéologie des noms de lieux
de votre COMMUNE et aux environs

Apprendre et comprendre de son milieu naturel
environnemental, écologique et historique

Association 1901, particulier, pro locaux,
gagnez à proposer l’incroyable et stupéfiante
explication de noms de lieux de votre commune
avec une recherche experte professionnelle

32%/€net

– Proposition rémunératrice –

Animation-conférence-spectacle bénéficiaire

Vente-parrainage d’ouvrages-spirale+DVD

Relais-patrimonial auto-financé bénéficiaire

Prenez contact, prenez rendez-vous !

Cadeaux et Bénéfices à la clé…

Savez-vous où vous habitez ? Souhaitez-vous le savoir ?

Faites fête ! Faites-vous conter vos panneaux routiers.

A programmer dès maintenant !

Lire la suite... Image légère

Continuer la lecture

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Frontières antiques : info dans votre boîte aux lettres

Yvonne Depussay, née Gravereau, le 6 février 1906 (4/4)

Suite de l’interview de ma grand-mère décédée en 1990,

habitante de la Guillaumière, Françay (Loir-et-Cher).

Yvonne Depussay avec l'une de ses filles
Yvonne Depussay avec l’une de ses filles
Balançoire dans le verger
Balançoire dans le verger
Première communion de sa fille aînée
Première communion de sa fille aînée
Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Yvonne Depussay, née Gravereau, le 6 février 1906 (4/4)

Yvonne Depussay, née Gravereau, le 6 février 1906 (3/4)

Suite de l’interview de ma grand-mère décédée en 1990,

habitante de la Guillaumière, Françay (Loir-et-Cher).

Mariage à Françay.
Louis Depussay, frère de Guy, en 1940
Louis Depussay, frère de Guy, en 1940
Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Yvonne Depussay, née Gravereau, le 6 février 1906 (3/4)

Yvonne Depussay, née Gravereau, le 6 février 1906 (2/4)

Suite de l’interview de ma grand-mère décédée en 1990,

habitante de la Guillaumière, Françay (Loir-et-Cher).

Yvonne Gravereau, vers 1918, lors de sa première communion.
Aurélien Gravereau, père d'Yvonne Gravereau, mariée Depussay
Aurélien Gravereau, père d’Yvonne Gravereau, mariée Depussay, à droite de l’officier central
au-dessus du mot « campagne ».
Tenue de chasseur alpin.
Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Yvonne Depussay, née Gravereau, le 6 février 1906 (2/4)