Cadeaux lucratifs aux Félix pour la saint Félix : 12 février

Si vous vous appelez Félix, j’ai un cadeau pour vous…

Pour chaque vente engrangée pour moi (et donc pour vous car il s’agit de savoirs…) de l’explication historique d’un nom de lieu, toponyme, Saint-Félix, ou d’un toponyme voisin d’un toponyme Saint-Félix, et si, bien sûr, vous vous appelez Félix, et que ce n’est ni un prête-nom, ni un avatar, vous décrocherez une commission de 32%/€net sur cette vente.

Chaque client recevra un compte-rendu écrit et illustré (éventuellement par lui-même) sur son toponyme avec, en cours de livraison, un peu de coaching personnalisé en fonction de sa propre culture et de son intelligence propre…

Voici donc, mon cadeau aux Félix pour la saint Félix, présenté en trois volets, avec un exemple d’approche d’explication du monde à travers les toponymes de son prénom :

http://patrimoine-rural.com/liste-et-liens-les-toponymes-saint-felix/

http://patrimoine-rural.com/l-eglise-saint-felix-de-champigny-en-beauce-41/

http://patrimoine-rural.com/saint-felix-questions-sur-son-culte-antique-1/

Chacun peut mériter une explication particulière, mais encore faut-il un peu de savoirs, et c’est là que j’interviens. Le copié-collé, voire le vol, ne faisant rien à l’affaire, même d’un hublot ou d’une window.

En cherchant bien, on peut trouver le mode d’emploi, mais pour les secrets de fabrication, c’est autre chose… Il faut une culture et c’est un vrai métier.

J’offre ce service d’échange de bons procédés, en toute probité, qui, à bien y réfléchir, pourrait devenir particulièrement lucratif, voire plus : fertile.

La seule règle qui prévaut, c’est qu’il faut avoir l’accord de l’artisan, du créateur, et du concepteur (moi-même Nicolas Huron), et qu’une seconde commande ne pourra être honorée que si la précédente l’est, sachant qu’en Histoire, elle ne l’est jamais, sauf si le client est lui-même satisfait du service ponctuellement rendu.

Je ne facture, pour ce service, que des honoraires et peut aussi en facturer, voire facturer vos consultations virtuelles de mon propre NET (comme quand, par exemple, vous allez chez un spécialiste, mais que c’est un distributeur automatique, ou quand on achète un dictionnaire médical ou un livre de recettes de cuisine). Mais on peut partir comme un voleur… C’est ici autorisé.

C’est, comme disaient certains humoristes français, « étudié pour… » (Fernand Raynaud) et « c’est comme t’y veut t’y choise… » (à vous de référencer, c’est récent).

Je peux apporter plus de compléments, mais voici le compte-rendu pour un de mes clients, sans présenter le courrier privé d’élaboration de sa satisfaction, ni les autres personnes ou autres lieux, voire d’autres temps, qui ont pu, peuvent, pourraient et pourront, en profiter à la marge gratuitement ou non :

http://patrimoine-rural.com/toponymie-service-courtevraud-liglet-86/

Bonne fête donc à tous les Félix pour inciter chacun à savoir ce qu’il fait et où il habite vraiment.

Si, vous-même ou votre Félix n’êtes pas intéressé, trouvez un Félix intéressé et, ne soyez pas avaricieux (comme Avaricum), ni arriviste (comme Arioviste), ni pingre (comme…), transmettez-le lui, car ce serait cruel, par fainéantise, de priver tout le monde d’instructions, et criminel si c’était volontaire.

Cadeaux donc, le… 12 février, jour de la saint félix, et dates suivantes.

A Blois, le 11 février 2020, jour de Notre-Dame de Lourdes (sans eaux lourdes s’il vous plaît…).

@+Nicolas Huron, historien en milieu rural et parfois sur patrimoine-rural.com

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Cadeaux lucratifs aux Félix pour la saint Félix : 12 février

Saint-Félix : questions sur son culte antique (1)

Il peut paraître curieux d’ouvrir son dictionnaire latin-français (par exemple son Félix Gaffiot : Dictionnaire illustré latin français, éditions Hachette) pour comprendre les toponymes Saint-Félix d’ici ou d’ailleurs, d’ails heures, d’aïe euh re…

Cependant, on s’aperçoit à cette étude, que le choix des toponymes Saint-Félix est souvent en rapport avec leurs notions latines associées, voire avec des notions linguistiques encore plus anciennes, identifiables ou non, sur ou auprès des lieux concernés, sans parler de leur sous-sol, porte des Enfers, en fer… FFFFFfffff… Volcans de savoirs.

Que nous offre le latin comme piste à cet égard :

felix, felicis : fécond, fertile ; arbre qui porte des fruits, arbres fruitiers ; à qui tout vient heureusement, qui a de la chance, heureux ; qui a un heureux résultat, qui rend heureux, favorable, bon.

Félix l’Heureux : surnom de Sylla (Sulla), Lucius Cornelius Sulla, fils d’aristocrate, général et homme politique romain,vainqueur de Mithridate, et qui fut le rival de Marius, et qui fut nommé dictateur perpétuel, nommé Felix, homme d’une intelligence politique effroyable, dont la biographie est célèbre dans le monde entier, et la bibliographie, monstrueuse.

felleus, a, um : de fiel.

felio, felire : crier comme le léopard, le chat, le tigre, feuler.

feles, felis, faeles : chat, chatte ; martre ; ravisseur.

fello, fellare : téter, sucer.

fel, fellis : venin de vipère ; amertume ; bile, colère.

filia, filiae : fille.

filius, filii : fils, enfant ; descendants ; petits des animaux.

– filum, fili : fil (sans doute aussi les filaments du mycélium, c’est-à-dire les champignons).

filix, filicis : fougère (plante aux racines traçantes et se reproduisant avec des spores comme les champignons) ; poils.

– filo, filare : étirer en fil ; faire couler en fil ; filer.

filum, fili : fil ; contexture, tissu ; nature.

Continuer la lecture

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Saint-Félix : questions sur son culte antique (1)

L’église Saint-Félix de Champigny-en-Beauce (41)

Cloches de 1914 et 1945 de Champigny-en-Beauce (41)

Cloches de 1914 et 1945 de Champigny-en-Beauce (41)

et ses cloches de 1914 et 1945
pertinemment assaisonnées au goût à anneaux,
du guano des pigeons sédentaires anciens combattants.

Photo Nicolas Huron

Kyrielle… qu’on ne sait plus à quel saint se vouer

Le nombre de saint Félix est important : 75. Cela fait donc actuellement soixante-quinze saints catholiques romains… Lancez-vous !

Le problème, avec un nombre de saints catholiques si grand, est que pour certaines églises dédiées à ce saint, comme celle de Champigny-en-Beauce (Loir-et-Cher ; 41), que j’ai déjà un peu étudiée, il est difficile de connaître le saint patron véritable.

Vous pouvez télécharger cette ancienne étude
ci-après lecture de ce complément.

Pour une église de Région Centre, comme celle de Champigny-en-Beauce, on peut penser qu’il puisse s’agir d’un saint félix plus célèbre que les autres, ou d’un saint félix gallo-romain ou du royaume des Francs du Haut Moyen Age comme :

Saint-Félix, un des sept frères martyrs, fils de sainte Félicité, tous atrocement massacrés sur la Via Salaria à Rome vers 162.

Saint Félix, évêque de Bourges, décédé en 576 et fêté le 1 janvier.

Saint-Félix, évêque de Nantes, décédé en 582 et fêté le 6 janvier.

Saint Félix d’un groupe de chrétiens martyrisés abominablement dans les prisons de Cordoue en Espagne, saint Aurèle et sa femme sainte Nathalie, saint Felix et sa femme sainte Liliose (Liliane), assassinés, avec un diacre et moine syrien, dit parfois palestinien, saint Georges, par le calife Abderrahman II en 852.

– etc.

Pour Champigny-en-Beauce, comme la fête patronale se situait le premier dimanche du mois d’août, on peut penser qu’il puisse s’agir de :

Saint Félix, martyr en Espagne, à Gerone, vers 304, pendant la grande persécution de Dioclétien, dont l’assassinat est commémoré le 1 août (ce qui semble être une piste intéressante), cependant, il s’agit d’une fête locale espagnole.

Saint Félix III (fêté le 1 mars), parfois appelé saint Félix II (voir-ci-dessous), pape de 483 à 492, et qui fut marié avant d’entrer dans les ordres et qui fut le bisaïeul de saint Grégoire le Grand, pape qui rejeta l’hénotique, ou édit d’union de l’empereur Zénon, qui excommunia le patriarche de Constantinople, Acace, et qui encouragea les chrétiens d’Afrique persécutés par le barbare Huméric, roi des Vandales.

– etc.

L’abbé Hallouin, curé de la paroisse au début du XXe siècle, après enquête, considéra qu’il devait s’agir de saint Félix III, appelé souvent Félix II, et confondu parfois avec Félix II, antipape de 355 à 365 et qui ne fut jamais canonisé. Le précédent ci-dessus Félix II, qui devint antipape, fut un diacre de l’Eglise romaine désigné par Constance pour remplacer le pape Libère, exilé. Lorsque des relations normales reprirent entre Libère et Constance, celui-décida que Libère et Félix exerceraient en même temps l’autorité pontificale. Le concile de Sirmium, en 358, adopta cet ordre, mais sous l’influence du peuple romain Félix II dut se retirer. Certains donnent le nom de Félix II au pape enregistré sous le nom de Félix III, dans l’Annuaire pontifical et modifient ainsi toute la liste des papes qui ont pris le nom de Félix.

Cependant, comme les statues représentants saint Félix au début du XXe siècle et observées par l’abbé Hallouin ne représentaient pas un pape. L’abbé Hallouin, constata, comme moi, qu’il est vraiment difficile de savoir qui est le saint patron de Champigny-en-Beauce.

Le premier paragraphe de mon ancienne étude étant, ici, quelque peu éclairci.

Vous pouvez télécharger cette ancienne étude
ci-après lecture de ce complément et de sa suite.

Continuer la lecture

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur L’église Saint-Félix de Champigny-en-Beauce (41)

Liste et liens : les toponymes Saint-Félix

_    o  +  o    _

Voici la liste des églises Saint-Félix et les toponymes Saint-Félix de Région Centre, et leur cartographie, ainsi que les communes Saint-Félix de France et la cartographie de ces toponymes dans toute la France.

Trouver le vôtre avec “Rechercher”
de la fenêtre de votre navigateur (
aide).

Cette liste n’est sans doute pas exhaustive, mais cet inventaire est presque complet et demeure toujours en cours. Pour le compléter : Contact !

Les liens les articles explicatifs sont en cours de construction…
Pour personnaliser le vôtre localement : Contact !

Pour commencer à comprendre :

Saint-Félix : questions sur son culte antique (1).

Les églises Saint-Félix en Région Centre

Les églises Saint-Félix en Région Centre

Les églises Saint-Félix en Région Centre

Les églises Saint-Félix en Région Centre

Carte Nicolas Huron

Continuer la lecture

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Liste et liens : les toponymes Saint-Félix

Toponymie-Service : Courtevraud (Liglet, 86)

Une découverte incroyable sur l’Apollon gaulois

Pensez-vous qu’il puisse être incroyable de voir un rapport, et de le lire, et pire de le télécharger gratuitement (grâce à monsieur Bruno Laporte Many, mécène commanditaire de mon enquête), entre les cochons, l’arc et le poison de l’if,  l’Apollon gaulois, voire même l’Apollon gallo-romaine, bien d’autres choses encore, Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire ; 49) et le toponyme de Courtevraud, sur la commune de Liglet, dans la Vienne (86), sur l’ancienne frontière antique entre les diocèses de Bourges et de Poitiers ?

Oh , mais oui, oui… si, si…
et soyez-en Benaize,
et en plus, Kurt te veut rôt !

Fontevrault(49)Flèche

C’est pas Courtevrault, ça ? Non, ça c’est Fontevrault, -ault.

mais vous allez comprendre…

Une découverte incroyable pour un nom remarquable

Ma découverte est si surprenante que je la publie
de par ce présent blog, en présent à télécharger.

Merci au mécène qui mériterait de rentrer largement dans son investissement…

Je peux lui transmettre votre contrepartie car il mérite bien ses 32%/€net

e-libre-paiement

Mon rapport de 55 pages est téléchargeable sous sa Carte-Mystère.

Carte-Mystère : Courtevraud (Liglet ; 86)

Carte-Mystère : Courtevraud (Liglet ; 86)

Toponymie-Service : Courtevraud (Liglet ; Vienne ; 86).

A partager grâce à la Carte-Mystère…

Oh, alors là, cela va vraiment trop loin…

Et, que raconte le vôtre ?

Toponymie Service !

Osez l’Histoire !

Publié dans Histoire locale | Commentaires fermés sur Toponymie-Service : Courtevraud (Liglet, 86)