Comment trouver l’origine d’un nom de lieu ? Méthodes…

Il existe des millions de noms de lieux. Chacun correspond à un terroir et à une histoire particulière. Rappelons d’emblée que l’Histoire n’est pas une science exacte, et que c’est une science humaine en constante progression.

Pour avoir une idée de l’origine du nom de lieu qui vous intéresse, vous pouvez faire appel à mes services pour un prix de commande de recherche à partir de 10 €, allant jusqu’à 50 € sur devis. Osez faire la demande… Contact.

Sinon, vous pouvez chercher par vous-mêmes avec les outils proposés ci-dessous.

Essayer de trouver l’origine d’un nom de lieu, d’un toponyme, sur internet est assez illusoire. La plupart des interprétations que l’on y trouve sont des copies d’ouvrages anciens et sont le plus souvent fausses.

Essayer de trouver l’origine d’un nom de lieu, d’un toponyme, sur internet est assez illusoire. La plupart des interprétations que l’on y trouve sont des copies d’ouvrages anciens et sont le plus souvent fausses.

Trouver l’origine d’un nom de lieu, c’est d’abord trouver son sens ou ses sens, le rapport existant entre le lieu et son histoire, ou entre le lieu et sa géographie.

Un nom de lieu peut avoir eu plusieurs sens en fonction des époques historiques.

Toponymes-Restigné

il existe des dizaines de millions de toponymes en France

Il faut d’abord chercher dans les livres… Attention les livres des supermarchés sont souvent d’une médiocrité affligeante.

La bibliographie indispensable

Les livres de toponymie ou de linguistique  sont plus ou moins utiles. Voici ceux que je consulte le plus souvent :

– GENDRON (Stéphane) : Les noms de lieux de l’Indre, Joué-lès-Tours, Académie du Centre et CREDI Éditions, 2004 (presqu’introuvable, malheureusement tiré uniquement pour les collectivités de l’Indre).

MORLET (Marie-Thérèse) : Dictionnaire étymologique des noms de famille, Lonrai, Perrin, 1991, réimp. 1997 (la meilleure approche anthroponymique).

– MORLET (Marie-Thérèse) : Les noms de personne sur le territoire de l’ancienne Gaule. I/ Les noms issus du germanique continental, Paris, 1968. II/ Les noms latins ou transmis par le latin, Paris 1972. III/ Les noms de personnes contenus dans les noms de lieux, Paris, 1985.

GAFFIOT (Félix) : Dictionnaire illustré latin français, Paris, Lib. Hachette, 1934 (outil indispensable pour une approche du latin et de ses toponymes dérivés).

– DELAMARRE (Xavier) : Dictionnaire de la langue gauloise, une approche linguistique du vieux-celtique continental, Paris, Ed. Errance, 2003 (outil indispensable pour une approche des toponymes gaulois).

LAMBERT (Pierre-Yves) : La langue gauloise, Paris, Ed. Errance, 1997.

Les classiques inspirés surtout de l’anthroponymie

VINCENT (Auguste) : Toponymie de la France, Bruxelles, 1937.

DAUZAT (Albert), DESLANDES (Gaston), ROSTAING (Charles) : Dictionnaire étymologique des noms de rivières et de montagnes en France, Paris, 1978

DAUZAT (Albert), ROSTAING (Charles) : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, 1863, réimp. Paris, 1978.

– DAUZAT (Albert) : Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France, Paris, Lib. Larousse, 1951.

NEGRE (Ernest) : Toponymie Générale de la France, 3 volumes, Genève, 1990-1991.

Les études récentes de qualité

– GENDRON (Stéphane) : L’origine des noms de lieux en France, Paris, éd. Errance, 2003.

– GENDRON (Stéphane) : Noms de lieux du Centre – Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Loir-et- Cher, Paris, Christine Bonneton éditeur, 1998.

– GENDRON (Stéphane) : Toponymie et microtoponymie des lieux humides en Indre-et-Loire, dans Bulletin de la Société Archéologique de Touraine, année 2001, pages 185 à 199.

– GENDRON (Stéphane) : La toponymie des voies romaines et médiévales, Paris, Ed. Errance, 2006.

Les reprises à aborder avec prudence

CASSAGNE (Jean -Marie) et PESSON (Jean-Marc) : Origine des noms de villes et villages, Indre-et-Loire, Saint-Jean-d’Angély, Éd. Bordessoules, 2001 (collection départementale).

MIQUEL (Pierre) : Petite histoire des noms de lieux, villes et villages de France, Paris, Albin Michel, 1993.

VIAL (Éric) : Les noms de villes et de villages, Paris, Belin, 1983.

Les dictionnaires utiles

DU CANGE (Dom) : Glossarium mediae et infimae latinitatis, Paris, Didot Frères, 1845, en 7 volumes (latin médiéval consultable sur internet).

GODEFROY (Frédéric) : Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes, du IXème au XVème siècle, Paris, Emile Bouillon lib.-éd., 1892, en 10 volumes (ancien français consultable sur internet).

– DUBOIS (Jean), MITTERAND (Henri), DAUZAT (Albert) : Dictionnaire étymologique, Ed. Larousse, Paris 2001.

HUGUET (Edmond) : Dictionnaire de la langue française du seizième siècle, Paris, Didier, 1925, en 7 volumes.

LACHIVER (Marcel) : Dictionnaire du monde rural. Les mots du passé, Fayard 1997.

– Les glossaires de langues locales comme : PÉGORIER André : Les noms de lieux en France, Glossaire de termes dialectaux, IGN, Commission de toponymie, 1997 (assez pauvre).

Géologie, géographie, géo-morphologie, parcellaire…

Beaucoup de noms de lieu ont un rapport avec la nature du sol, la géologie, à l’eau, l’hydrographie, à la forme du paysage, au parcellaire des cultures, ou aux cultures…

Beaucoup ont un rapport avec la flore ancienne, avec la faune…

Il faut enquêter sur le terrain, observer les cadastres, la géologie, le paysage…

Une enquête sur le terrain

Elle est indispensable pour ajuster la prononciation du toponyme.

Un témoignage d’un habitant peut apporter un véritable éclairage. C’est très rare, mais cela arrive.

La recherche comparative

Il faut évidemment s’intéresser aux autres lieux portant le même nom ou un nom semblable, à leur géologie, à leur géographie…

Les autres toponymes peuvent être trouvés par internet, par Google Earth, par Géoportail, par Openstreetmap, ou avec le logiciel suivant : CDIP : Dictionnaire des toponymes de France, recherche et localisation de lieux en France, 2 CD-Rom, Bouffemont, CDIP, 2004.

Il est bon de confirmer une interprétation en examinant les toponymes semblables ou de la même famille.

Conclusion

Trouver le sens et l’origine d’un nom de lieu demande des outils (livres, internet, logiciels), mais surtout une analyse du paysage (géologie, géographie) et de son histoire. Il faut toujours commencer par l’utilisation de la bibliographie, puis, par l’analyse du paysage, de son histoire. Il faut toujours essayer de confirmer l’interprétation par une analyse comparative des noms de lieux semblables.

Cette recette, qui peut être complétée, est ouverte à vos critiques et ajouts : Contact !

Après cette consultation

Je peux fournir une facture pour cette consultation « sans rendez-vous !». A vous de décider de son montant ici.

N’hésitez pas, osez l’Histoire !

Ce contenu a été publié dans Histoire locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Comment trouver l’origine d’un nom de lieu ? Méthodes…

  1. Ping : Les grands évènements qui ont formé les toponymes

Les commentaires sont fermés.