Pour la Saint-Valentin, visiter St-Valentin de Saint-Valentin !

En le 14 février, fête de la Saint-Valentin, faisons un peu la publicité du seul village français portant le nom du patron des amoureux : Saint-Valentin, dans le département de l’Indre.

église Saint-Valentin de Saint-Valentin (Indre) XIIe-XIIIe-XIXe siècles

église Saint-Valentin de Saint-Valentin (Indre) XIIe-XIIIe-XIXe siècles

Voici un extrait de l’historique de l’église de Saint-Valentin du village de Saint-Valentin que j’ai réalisé en 1993 : 40 pages de découvertes et de documents passionnants  :

http://nicolas-huron.e-monsite.com/pages/communes/saint-valentin-36-eglise-st-valentin.html

Les premiers temps de l’église de Saint-Valentin

Saint-Valentin

Selon l’hagiographie, Valentinus était un prêtre de Rome qui prêcha au temps des persécutions dans la seconde moitié du IIIe siècle. Il fut interrogé par l’empereur lui-même, mais garda sa foi. Il fut mis en prison par le préfet Calpurnius. Là, il rendit la vue à la fille de son gardien Astérius qui se convertit à son tour. Astérius fut arrêté et torturé. Valentin fut alors enfermé dans une cellule où il fut frappé à coups de bâtons noueux. Il fut décapité le 14 février 270 sur le bord de la Via Flaminia.

Une pieuse femme, nommée Sibilina recueillit le corps du martyr pour le déposer dans sa propriété. Au IVe siècle, sur le lieu de sépulture de Valentin, le pape Jules Ier construisit une basilique, qui restaurée au VIIe siècle, devint le centre d’un pèlerinage très fréquenté.

Les restes de saint Valentin furent transportés dans l’église Saint-Praxède vers le XIIIe siècle.

Le culte de saint Valentin

On honore donc ce saint le 14 février, jour qui est l’occasion encore d’une grande fête populaire dans le village.

Saint-Valentin est souvent représenté avec l’instrument de son martyr, c’est-à-dire l’épée. Il porte généralement la palme des martyrs. On le représente aussi portant un soleil annonçant le retour de la belle saison, ou un moule à gaufre en forme de cœur (car la date du Carême est proche du 14 février).

Saint Valentin devint au Moyen Age le patron des amoureux, sans doute à cause d’une ancienne fête païenne qui se célébrait  le lendemain de la Saint-Valentin, le 15 février : les Lupercales. Cette fête était à Rome, la fête de la fécondité. Elle ne fut supprimée qu’en 495.

Saint-Valentin, dans l’Indre,  est la seule commune de France portant ce nom.

En Italie, deux localités portent ce nom : San-Valentino (Abruzzi e Molise) et San-Valentino-Torio (Campanie). En Autriche, existe une ville moyenne portant également ce nom.

Une paroisse canadienne de la province de Québec, près de Saint-Jean-de-Longueil est aussi consacrée à saint Valentin.

Saint Valentin est le patron de Jumièges en Normandie. En Touraine, à Chaumussay, on trouvait un prieuré Saint-Valentin, dépendant de l’abbaye de Fontgombault.

Dans la région, on prétend que l’église collégiale de Saint-Laurian de Vatan possédait jadis un os d’un avant bras de saint Valentin qui était vénéré le premier septembre.

L’abbaye Saint-Michel de Cuxa, dans les Pyrénées-Orientales, reçurent du pape Benoît VII, en 968, la relique du chef du saint.

Après la Révolution, la relique fut partagée entre les églises voisines de Prades et de Taurinya.

En 1849, l’église de Saint-Pierre-du-Chemin, en Vendée, abritait aussi des reliques.

Depuis 1868, l’église collégiale de Roquemare, dans le Gard, conserve également des reliques de saint Valentin.

Découvrir l’historique de l’église Saint-Valentin de Saint-Valentin à travers les siècles :

http://nicolas-huron.e-monsite.com/pages/communes/saint-valentin-36-eglise-st-valentin.html

Couverture de l'historique de l'église de Saint-Valentin (36)

Couverture de l’historique de l’église de Saint-Valentin (36)

J’espère que cet article vous aura plu. On peut le compéter par la lecture des articles suivants :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Valentin

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lupercales

https://fr.wiktionary.org/wiki/valentinage

Après cette €onsultation

Je peux fournir une facture pour cette consultation « sans rendez-vous !». A vous de décider de son montant  ici.

N’hésitez pas, osez l’Histoire !

Ce contenu a été publié dans Histoire locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.