Pour la saint Guillaume du 10 janvier, paroles d’historien…

C’était il y a peu la saint Guillaume (10 janvier dernier) Sourire, nom d’origine germanique provenant bizarrement de Willhem (de will-, la volonté ; et -hem, le casque). Comment est-on passé du son « v » et « w » au son « gu » ? Star

C’est une évolution linguistique du milieu du Moyen Age lorsque le christianisme a sorti la France de la barbarie Chauve-souris lors d’une confrontation entre le latin, le francique et le français naissant Arc-en-ciel.

Le « will-« , très proche de vile, vilain, vilaine (vile haine, ville aime) Flirt (femmes), a été remplacé par Guille qui est en rapport avec la « guille », tromperie, ruse, qui a donné « guilleret », joyeux. Oui quand quelqu’un arrive à tromper quelqu’un d’autre, il en tire généralement profit et joie Fâché. Dans le monde français agricole, une « guille » est le morceau de bois qui sert à boucher la guette d’un tonneau Coeur brisé. Il est en rapport avec la levure de bière Lèvres rouges. Le « guillage » désigne la fermentation de la bière récemment entonnée Parapluie.

Le « -hem » (prononcé « aime ») est devenu « aume », heaume Escargot qui est un casque de chevalerie au Moyen Age. Rien de plus normal Tortue. Il peut évoque l’anglo-saxon « home », avec avec un « o » atténué « homme ».

En fait, Guillaume se comprenait au Moyen Age, comme « casque contre la tromperie, la ruse, la fourberie », termes féminins. Cela nous ramène un peu à l’esprit plaisantin de l’époque Tasse à café.

Guerrier franc

Guerrier franc

Dans le même genre d’évolution, on trouve le francique « werra » (suffixe féminin), qui se comprend comme un cochon en français, un verrat. C’est le mot « war » en anglo-saxon, qui se comprend Var en français, soit « sable » (roche qui se déplace ensemble…), et qui a donné « guerre », homophone automatiquement associé à l’adverbe de négation « guère », terme phonétiquement très proche de « guérir » ou de « aguerrir » Rose rouge, mais aussi de « gai » suivi d’une invitation à la répétition : « re… » Tout un poème…

Pour aller plus loin on se rapportera à :

Marie-Thérèze Morlet : Dictionnaire étymologique des noms de familles (bien, mais peu articulé avec le terrain) Flirt (femmes).

Marcel Lachiver : Dictionnaire du monde rural. Les mots du passé (richesse intellectuelle incroyable) Se tordre de rire.

Et pour finir :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_de_Gellone
proche de Charles Martel, qui nous rappelle ce qu’était un franc chevalier. https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_de_Bourges
saint patron des armuriers en packaging, qui nous rappelle la lutte contre les parfaits imbéciles de Cathares…

Bonne fête à tous les Guillaume ! Surpris

Césure de fin pour doc

Ce contenu a été publié dans Histoire locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.