Saint-Cyr-en-Bourg (49) : cartes, toponymes, et vis ta mine…

En cadeau en fin d’article, ce joli poster des toponymes anciens à télécharger…

en différents formats bien lisibles (png, jpg, pdf, svg) en fin d’article

Jolie Cadre des toponymes Saint-Cyr 300

Aperçu…

Faune éthiquement, chaque commune peut construire le sien…
pour sauvegarder et diffuser le patrimoine écrit
et phonétique de tous de cette terre
et son effroyable mémoire…

Ma cartographie des toponymes de Saint-Cyr-en-Bourg

Voici ma cartographie, certaines de mes cartes de mon étude des toponymes, des noms de lieux, de la commune de Saint-Cyr-en-Bourg. Elles regroupent l’ensemble des toponymes que j’ai pu glaner dans les sources et documents disponibles (plans, cadastres, cartes, documents, témoignages…). Elles peuvent être complétées par témoignages oraux d’anciens et par recherches approfondies dans les sources écrites anciennes.

Saint-Cyr-en-BourgRecentSvgExportPNG150px

Aperçu de la cartographie des toponymes contemporains

téléchargeable en différents formats bien lisibles (png, jpg, pdf, svg) en fin d’article

Carte Nicolas Huron

Saint-Cyr-en-BourgBourg

Ma cartographie des toponymes du bourg

Saint-Cyr-en-BourgBourg2

Le centre-bourg,
les noms des rues, très récents, faisant l’objet d’une cartographie à part.

Carte Nicolas Huron

Saint-Cyr-en-Bourg : rues, ruettes, impasses, chemins, routes...

Saint-Cyr-en-Bourg : rues, ruettes, impasses, chemins, routes…

Carte des rues, ruettes, impasses, chemins, routes…

téléchargeable en différents formats bien lisibles (png, jpg, pdf, svg) en fin d’article

Carte Nicolas Huron

La cartographie des anciens noms de lieux de la commune

A partir de cette cartographie, on peut cartographier, également et pour partie, le cadastre ancien avec les limites anciennes de la paroisse devenue commune, ses chemins, son habitat, et ses noms de lieux, donnant ainsi une vue d’ensemble de la commune vers 1829, base de travail pour remonter l’Histoire de Saint-Cyr-en-Bourg.

Saint-Cyr-en-BourgAncien150px

Aperçu de la cartographie des toponymes anciens du cadastre napoléonien

téléchargeable en différents formats bien lisibles (png, jpg, pdf, svg) en fin d’article

Carte Nicolas Huron

Pourquoi cette cartographie ?

Je réalise une telle cartographie à chaque fois que je fais l’étude des toponymes, des noms des lieux, d’une commune rurale. C’est un instrument pratique de visualisation, de vérification, de relecture et de recherche, pour vous, et pour moi-même dans le cours de mes recherches. Il permet par correctifs et usages de différents calques (fichier .svg bâti avec Inkscape) de pouvoir obtenir des représentations, des illustrations, pour divers constats de recherche, notamment pour leur simplification, voire leur vulgarisation.

Exemple à propos de la préhistoire de Saint-Cyr-en-Bourg :

http://patrimoine-rural.com/faire-avancer-la-semantique-sur-les-megalithes-du-neolithique/

Comment réaliser cet inventaire cartographique ?

Je fais l’inventaire des toponymes de la commune, évidemment à partir du cadastre ancien (c’est l’outil principal ; voir l’article précédent), vérifié avec le second exemplaire (on obtient généralement un refus des Archives départementales quand cette administration a regroupé les deux) et à partir du cadastre papier récent conservé en mairie, exemplaire datant d’avant l’informatisation qui a gommé presque tous les toponymes (constat à faire sur Géoportail). Consulter le cadastre ancien sur l’internet, via les sites des divers Archives départementales, est une véritable corvée, voire un vrai racket qui handicape (volontairement ?) les sciences, alors que ce patrimoine est tombé depuis longtemps dans le domaine publique.

Sers vices publiques ou Service publique ?
Implosion sémantique et cognitif ?
Intellectuel et spirituel ?
Patrimonial ?

Je glane sur toutes les cartes et les plans (Cassini, cadastres, IGN, Michelin, OpenStreetMap, plans…), sur les prospectus, visibles sur la commune et dans le commerce. L’IGN donne entre 2 à 10 % des noms de lieux et ce n’est pas assez pour faire l’historique de la commune et le comprendre, sachant qu’un micro-toponyme de parcelle de champ peut être, pour une période historique ancienne, plus important que le nom même de la commune.

Je recoupe ses données toponymiques avec le dépouillement de tous les registres des délibérations de la municipalité, l’annuaire papier, les listes des lieux-dits des dictionnaires régionaux, des inventaires de toponymes, etc., mais aussi à travers d’autres sources écrites, comme les séries anciennes des archives départementales (très long et très difficile et demandant une grande expérience), notamment pour connaître les diverses formes orthographiques, voire parfois phonétiques, utilisées à travers les temps historiques récents, et surtout découvrir parfois des noms disparus.

Je fais un relevé sur place de tous les noms de rues, entreprises, bâtiments publics indiqués, etc. avec un appareil photographique.

DSCN0647

Photo du plan du bourg

Photo du plan du bourg

Des photographies numériques de mon relevé sur place…

Photo Nicolas Huron

J’essaie de recueillir des témoignages, mais cela devient de plus en plus difficile. Parfois, on dirait même que les gens ont peur d’indiquer le nom d’une mare, d’un micro-toponyme.

Pourquoi ? C’est la Terreur “révolutionnaire” ?
L’Occupation ? Les Invasions barbares ?
Noms de dieux ? Nom de Dieu !
Guère de religion…

Quand j’ai un stock presque complet, mais qui, nous le savons, ne sera jamais exhaustif, je regroupe d’abord mes notes papiers, mes photos, toute la documentation accumulée, et je commence ma cartographie notamment à partir du cadastre ancien, de l’IGN, des plans divers et variés, de mon relevé sur place, etc.

La cartographie de fond, le support visuel, me prend en moyenne une dizaine d’heures à construire, à condition d’avoir réuni tous les éléments au préalable. Cependant, s’il y a des haies ou des centaines de noms (j’ai fait une petite commune avec plus de 1500 noms : Tillières en Loire-Atlantique) ou des chemins complexes, c’est évidemment bien plus long.

Pour le placement des toponymes, c’est toujours plus long car ajustable. Il faut toujours aller à la ligne, avec un paragraphe précédé d’un espace entre chaque ligne, quand le toponyme ne tient pas sur une seule ligne, afin de pouvoir le récupérer dans un traitement de texte ultérieurement par saisie de masse.

Après avoir réalisé ma cartographie, je réalise un index avec la localisation de chaque toponyme sur mes cartes à l’aide d’une grille à double entrée (à voir dans un prochain article).

Je vérifie ma liste avec l’aide d’un ou de plusieurs anciens, soit au téléphone, soit par une visite dans la commune, en général avec un membre du conseil municipal, pour vérifier ma propre prononciation des noms de lieux recueillis et connaître, la ou les prononciations locales. Cela me donne l’occasion de parfois rajouter quelques noms de lieux non cartographiés mais connus des anciens.

Comment sont faites mes cartes ?

J’utilise un logiciel de tracés vectoriels, tel Inskape, pour générer notamment des fichiers .svg ou autres.

J’utilise des calques superposés pour : les limites de la commune et des communes voisines, les rivières et les ruisseaux, les étangs et les mares, les routes, les chemins et les sentiers, les forêts et les bois, les vignes et les champs, les haies, les habitats, les toponymes.

Atelier-Inkscape

Mon atelier Inkscape pour Saint-Cyr-en-Bourg

Photo Nicolas Huron

Je fais de même pour avoir une bonne représentation des couches géologiques de la commune (à découvrir ici prochainement et dans un ancien article, là sur ce blog), source de beaucoup d’explication de noms de lieux.

J’y mets toujours une échelle, graphique et non numérique, car un tirage papier, ou une vue à l’écran, ne permet pas d’ajuster le format à souhait et donc d’en ajuster l’échelle.

J’intègre généralement la légende sur la carte elle-même pour plus de lisibilité.

J’indique toujours le Nord géographique.

Je m’arrange avec les couleurs et leurs contrastes pour que la carte soit visible en tirage noir-et-blanc, niveaux de gris.

Pour plus d’informations, vous pouvez téléchargez ci-dessous un fichier .svg et l’examiner attentivement dans Inkscape.

Mes cartes à télécharger :

Le nom du fichier donne un peu ses caractéristiques. Il faut attendre son apparition…

Les toponymes contemporains :

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRecentTotal.pdf

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRecentTotal.svg

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRecentSvgExportPNG600px.jpg

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRecentSvgExportPNG600px.png

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRecentSvgExportPNG300px.png

Les rues, ruettes, impasses, chemins, routes…

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRues.pdf

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRues.svg

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRues600px.jpg

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRues600px.png

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgRues300px.png

Les toponymes anciens :

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgAncien.pdf

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgAncien600px.jpg

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgAncien600px.png

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/Saint-Cyr-en-BourgAncien300px.png

Et sans oublier… le joli poster des noms anciens :

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/JoliCadreToponymesAnciensSaint-Cyr-en-Bourg.pdf

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/JoliCadreToponymesAnciensSaint-Cyr-en-Bourg.svg

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/JoliCadreToponymesAnciensSaint-Cyr-en-Bourg600px.png

http://patrimoine-rural.com/Saint-Cyr-en-Bourg(49)/JoliCadreToponymesAnciensSaint-Cyr-en-Bourg300px.png

et que tout le monde peut participer et sauver les noms de lieux de sa commune.

Osez le Patrimoine français…

Lancez-vous !

Contact !

Ce contenu a été publié dans Histoire locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.