L’historien et son éthique

Investir constamment, volontairement, remettre sur le marbre, réviser son ouvrage.

Chercher, préserver, documenter, diffuser, perfectionner, multiplier les savoirs…

Rendre accessibles toutes les sources de la Vérité… référencer les sources.

L’historien ne peut que se documenter lui-même avec sa vie.

« Tout est dans tout », et passé par la force des choses…

et des historiens, notamment antiques,

médiévaux, modernes,

contemporains.

No(s) futur(s) ?

Jean(s) !

La vôtre est présentement en cours d’élaboration… miroir, mire hoirs, mis roux arts…

Honnêtes ? Aulnes nets ? Haut net ? Avez-vous payer cette consultation ?

Oui, « l’Homme est la mesure de toute chose » : J. C. ou J. C. ?

Traçabilité ? Trace à Bill y t’est… ? Traces, habilité !

Ce n’est pas parce que quelqu’un s’appelle
Alexandre ou Jules ou Auguste
ou Louis XIV ou Sam…
qu’il faut essayer
de faire pareil.

Pas raye !

Souris ?

Puce ?

Fe+

Documentez ou doc eue mentait…

Dos cul… ? @)+++€

32%/€net

A vous !

Nom ?

Non ?

No ?

N ?

Mais pourquoi tant de N et tant de noeuds ? Mais mets mes mets…