Les Saint-Cyran, Ciran, Siran, Sirand : explications

Aigrette dans la Brenne (Indre, 36)
Aigrette dans la Brenne (Indre, 36) Photo Nicolas Huron – mai 2019

Saint-Cyran, culte unique dans l’Indre

On trouve son culte à Châteauroux et à Saint-Maur, au nord-ouest du carrefour de la fourche de l’église Saint-Christophe, et près de la frontière avec la Touraine à Saint-Michel-en-Brenne et à Saint-Cyran-du-Jambot, et au sud, au Blanc, et à Méobecq.

Saint-Cyran-du-Jambot (36) CarteNetPostale
Saint-Cyran-du-Jambot (36) CarteNetPostale

Carte NET Postale Nicolas Huron

Qui était saint Cyran ?

Saint Cyran est un nom de saint local du Berry, dont le culte se trouve essentiellement dans l’Indre. Son surnom romain, déformé, lui provenait sans doute de ses cheveux blancs ou d’une mèche blanche à ses cheveux.

Mort vers 657, aussi connu sous le nom de Sigiran, Sigirand, ou Sigirannus, saint Cyran était le fils d’un archevêque de Tours et ancien comte de Bourges. Il fut échanson du roi Clotaire II, puis archidiacre de Tours. Il fonda en 642 l’abbaye de Méobecq (département de l’Indre, dans la Brenne) et fut aussi le fondateur du monastère du Longoret à Saint-Michel-en-Brenne qui prit le nom de Saint-Cyran-en-Brenne. On le fête le 4 décembre.

Son nom Sigiran, Sigirand, ou Sigirannus a été déformé au contact des marais de la Brenne. C’est ce que nous allons expliquer dans cet article :

Une confirmation de l’étude de Saint-Cyr-en-Bourg (49)

Le rapport entre le calcaire blanc, ou la fiente des oiseaux blancs, un excellent engrais, ou le miroitement blanc du soleil et des nuages dans l’eau des marais et des méandres des rivières lentes, est parfaitement compréhensible. Ce constat confirme l’étude déjà avancée sur la géologie, la géomorphologie et la géographie de Saint-Cyr-en-Bourg (Maine-et-Loire, 49).

La localisation de ces lieux et leur rapport avec des anciens lieux de nidifications des aigrettes se constate de lui-même : la vallée de l’Indre et les marais de la Brenne, les hauteurs sud de la ville du Blanc (lire cet article).

Cyran, phonétiquement et étymologiquement, signifie « aigrettes en dedans ».

Quant à « saint, sin, ceint, seing, etc. », faites un dess(e)in…

Le rapport avec le caractère défensif des lieux saute aussi aux yeux, comme à Saint-Cyr-en-Bourg (Maine-et-Loire, 49).

L’exemple du Blanc (Indre, 36) est exceptionnel à tous ses points de vues.

MAGNIFIQUE !

Eglise Saint-Cyran du Blanc (Indre, 36)
Eglise Saint-Cyran du Blanc (Indre, 36)

L’église Saint-Cyran du Blanc
qui conservait autrefois les reliques du saint
sur les hauteurs de la rives gauche de la Creuse
lieu ancien de nidification des aigrettes.
Photos Nicolas Huron

Saint-Cyran du Blanc (36) site

Abbaye-Saint-Cyran-de-Méobecq (36)
Abbaye-Saint-Cyran-de-Méobecq (36)

L’ancienne abbaye de Méobecq, dans les marais de la Brenne,
ancien lieu de nourriture et de nidification de millions d’aigrettes,
dont François de Montmorency-Laval,
son abbé fut le premier évêque de Québec
Ancienne diapositive – Photos Nicolas Huron

Saint-Cyran-du-Jambot (36)
Saint-Cyran-du-Jambot (36)

Saint-Cyran-du-Jambot, vue sur la prairie de Razeraie,
au pied du coteau de l’Indre, entre deux Chérou,
face au Grand Rys et à la Bataillerie.
Photo Nicolas Huron

Les cinq toponymes Saint-Cyran de l’Indre, uniques en France :

– Saint-Cyran-du-Jambot (Indre, 36) (Wikipedia),

– L’église Saint-Cyran du Blanc (Indre, 36) (Wikipedia),

– L’ancienne abbaye de Saint-Cyran, à Saint-Michel-en-Brenne (Indre, 36) (Wikipedia),

– L’ancienne abbaye de Saint-Cyran, à Méobecq (Indre, 36) (Wikipedia),

– Saint-Cyran, à Saint-Maur et à Châteauroux (Indre, 36), en limite entre les deux communes (voir dans mon étude de 138 pages des toponymes de Saint-Maur, à télécharger gratuitement).

Toponymes Saint-Cyran
Toponymes Saint-Cyran

Les Saint-Cyran en France
Carte Nicolas Huron

Saint-Cyran et Saint-Cyr sont-ils à mettre en rapport ?

Il faut observer la carte des toponymes Ciran qui n’ont pas été christianisés pour se rendre compte que la réponse est oui.

Les quatre Ciran de Touraine et d’ailleurs :

– Ciran, en Indre-et-Loire (37) (Wikipedia),

– Les Landes de Ciran, à Saint-Epain, en Indre-et-Loire (37),

– Ciran, à Ménestreau-en-Villette, dans le Loiret (45),

– Ciran, à Saint-Cyr, en Ardèche (07).

Les quatre toponymes Ciran en France
Carte Nicolas Huron

Les Ciran de la Touraine, se situent entre Saint-Cyr-en-Bourg et les Saint-Cyran de l’Indre.

Le fait qu’il existe, en plus, un Ciran, sur une commune de l’Ardèche portant le nom de Saint-Cyr renforce cette vérité.

Ces faits peuvent se confirmer en observant les toponymes homophones.

Des Siran, Sirand, Sirant, Siranne, de langue d’Oc, de Touraine, et d’ailleurs :

– Siran, département du Cantal (15),

– Siran, département de l’Hérault (34),

– Siran à Bazas, département de la Gironde (33),

– Siran, à le Nizan, département de la Gironde (33),

– Château Siran, à Labarde, département de la Gironde (33),

– Siran, à Saint-Jean-de-Bournay, département de l’Isère (38),

– le Moulin de Siran, à Montet-et-Bouxal, département du Lot (46),

– Siran, à Montet-et-Bouxal, département du Lot (46),

– Siran, à Loubressac, département du Lot (46).

clip_image022

Toponymes Siran en France
Carte Nicolas Huron

– Carre Sirand, à Ambérieu-en-Bugey, département de l’Ain (01),

– Le Sirand, à Massieu, département de l’Isère (38),

– Pré Sirand, à la Buisse, département de l’Isère (38),

– Sirand, à Thilouze, département d’Indre-et-Loire (37).

Le dernier se trouve tout près des Landes de Ciran, à Saint-Epain, en Indre-et-Loire, et concerne le même lieu orthographié dfifféremment.

– Ser-Sirant, à Pétiche, département de l’Isère (38),

– Puy Sirant, à Mirambeau, département de la Charente-Maritime (17).

– Combe Siranne, à Veynes, département des Hautes-Alpes (05).

clip_image024

Toponymes Sirand, Sirant, Siranne en France
Carte Nicolas Huron

Les six Saint-Cyr-en-… de France, phonétiquement Cyran

– Saint-Cyr-en-Athies, en Val-d’Oise (95),

– Saint-Cyr-en-Pail, en Mayenne, non loin de Ciral, dans l’Orne (61),

– Saint-Cyr-en-Retz, à Bourgneuf-en-Retz, en Loire-Atlantique (44),

– Saint-Cyr-en-Talmonais, en Vendée (85),

– Saint-Cyr-en-Val, dans le Loiret (45),

Les Saint-Cyr-en-

Toponymes commençant par Saint-Cyr-en-
Carte Nicolas Huron

Sainte-Radegonde, le Saint-Cyran oublié, un exemple marquant…

Dom Cottineau (Répertoire des abbayes et prieurés), nous apprend que le lieu-dit Sainte-Radegonde, sur la commune du Petit-Pressigny (37), à l’ouest de Charnizay, dans le département d’Indre-et-Loire, portait autrefois le nom de Saint-Cyran, sancti Cirenni propre Bordas Guenent.

Il est remarquable de noter que ce lieu-dit, situé sur la rivière de l’Aigronne, sous la Gablinerie, ait comme lieux-dits voisins : La Viollière, l’Oisillère, qui évoquent la présence d’oiseaux. On trouve le Marais à l’est vers Charnizay.

Saint-Cyran à Sainte-Radegonde
Saint-Cyran à Sainte-Radegonde

Saint-Cyran remplacé par Sainte-Radegonde en Touraine sur l’Aigronne
Commune du Petit Pressigny (Indre-et-Loire, 37)
Carte Nicolas Huron

En ajoutant tout cela…

En distinguant les sanctifications Saint-Cyr-en-… ou Saint-Cyran et les lieux homonymes non christianisés :

Cartographie des Saint-Cyran et Ciran...
Cartographie des Saint-Cyran et Ciran…

Les toponymes christianisés : Saint-Cyr-en-, Saint-Cyran,
et les toponymes non christianisés : Ciran, Siran, Sirand, Sirant, Siranne.
Carte Nicolas Huron

Il n’y a pas de hasard !

Ou, même, offrez-vous et offrez l’origine de votre nom de lieu : Contact !

Visite gratuite ?

… et plus ou moins (+ ou – € $ £) si … a fini tes …

i € i  –>

N’oubliez pas le guide…

Césure de fin pour doc

Ce contenu a été publié dans Toponymes, Toponymie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.