Article “vis ta mine”, de Saint-Cyr (6) à St-Cirq-Lapopie

_    o  +  o    _

Invitation au voyage : égayez vos parcours, en partance de :

Saint-Cirq-Lapopie (Lot) à partir Saint-Cyr-en-Bourg (49), quel “cirque” !

Le nom célèbre de Saint-Cirq-Lapopie, un des plus beaux villages de France, sur la rivière du Lot, dans le département du même nom, à une trentaine de kilomètres à l’Est de Cahors, aurait-il un rapport de près ou de loin avec Saint-Cyr-en-Bourg ?

Pour y voir plus clair,
on peut découvrir les articles précédents sur les
Saint-Cyr, Saint-Cyran, et Ciron…

Cette enquête, s’étalant sur plusieurs articles, vous montre qu’un nom de lieu de notre géographie doit se voir de plusieurs manières différentes, toutes vraies.

A Saint-Cyr-en-Bourg, on y voit au moins huit sens : un relief dominant, un calcaire blanc, des aigrettes, des menhirs, des forteresses successives, et leurs murs, le martyr de saint Cyr enfant de 5 ans, la christianisation et la fin de l’esclavage sous l’Empire romain, la francisation, etc., et surtout la perte des sens pour n’en garder qu’un seul.

Cet article va vous montrer que Saint-Cirq-Lapopie et les autres Saint-Cirq évoquent presque tous les sens présents à Saint-Cyr-en-Bourg, plus celui d’un cirque rocheux, une falaise en forme d’arc, et que c’est orthographié dans son nom.

Votre nom de lieu a probablement aussi plusieurs sens.
Essayez, c’est étonnant !

Lire la suite... Image légère - Copie

Saint-Cirq-Lapopie (46), un vrai cirque (1)…

Il a déjà été vu dans les articles précédents que :

Ci” évoque un courbe, un méandre. Dans les gorges du Lot…

Cir” avec son “r” est la répétition de cette courbe, de ces méandres.

A partir de là, on trouve les aigrettes, ciris en latin, échassiers des marais nichant sur les hauteurs des arbres, le culte de saint-Cyr, des forteresses, des péages et des châteaux, et plein de notions encore, même astronomique, voire mégalithiques…

Découvrez-les en remontant le temps du fil des précédents articles.

Saint-Cirq-Lapopie (46), un vrai cirque (2)…

Le “q” de Saint-Cirq ne se prononce pas aujourd’hui, mais il fut écrit. Pourquoi ?

En toponymie, science de l’origine des noms des lieux, et des langue anciennes, le son « c » dans certaines circonstances, le “k” et le “q”, évoque la pierre, la roche, le caillou, mais aussi le son de la frappe, du coup, avec une pierre, ou de la chute d’une pierre.

Le “q” est un “b” le bec dans l’eau…

Le « Q » et un… On s’y cale.

Une caille ressemble à une pierre, c’est-à-dire à une caille… Où ?

Les mots et leur son ont un sens.

Le mot gaulois cambo, signifie “méandre, courbe” car le mot ambe signifie “rivière” et que lorsqu’une rivière tourne, elle attaque la falaise et l’érode. La roche, mise à nue, casse, et ça claque, et clapote…

Le mot ambi signifie “autour, des deux côtés… Ambio, signifie enclos, donc ceint, seing, scellé, etc., et cambio, “qui est tordu”.

Saint-Cirq-Lapopie (46), un vrai cirque (3)… de grande sémantique

Les lettres C et le S évoquent cela, mais le C évoque en plus un choc, un rond ou cercle brisé, un torque gaulois.

L’aspect du mur de la falaise blanche de Saint-Cirq-Lapopie, évoque le martyr de saint Cyr (voir article précédent n° 3), sa courbure est l’évocation de sa tête, de l’enfoncement de son crâne.

Le terme évoque la huppe blanche, le panache blanc, un menhir blanc, l’étoile du berger, Sirius, un Cierge pascal, tout comme l’église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de ce village.

Sire” signifie Seigneur et désigne avant tout Jésus Christ le Sauveur des Chrétiens ou une autorité.

Saint-Cirq-Lapopie (46), un vrai cirque (4)… du Jurassique

Nous sommes là dans le Parc régional des Causses du Quercy.

La falaise de Saint-Cirq-Lapopie est en calcaire blanc du Jurassique, calcaire présent dans la zone des Saint-Cirq qui semblent avoir été christianisés par rapprochement sémantique entre les falaises blanches de ce calcaire, les aigrettes, leurs sommets et leurs marais nourriciers, les forteresses de défense et de prélèvements de l’Empire romain, puis le culte de saint Cyr.

D’autres “Cirque” n’ont pas été christianisés.

Toponymes Saint-Cirq Cirque

La dizaine de toponymes Saint-Cirq et les Cirque
Carte Nicolas Huron

Autour de Saint-Cirq-Lapopie…

– Auprès de Saint-Cirq-Lapopie, sur les hauteurs sud, nous trouvons le Chemin de Saint-Cirq, menant à ce village, sur la commune de Concots.

– En face de Saint-Cirq-Lapopie, sur les bords du Lot, nous trouvons le Port de Saint-Cirq, sur la commune voisine de Tour-de-Faure.

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur “Lapopie”…

Saint-Cirq-Madelon, dans le département du Lot (46)

A l’Est de l’Aérodrome de Sarlat-Domme, Saint-Cirq-Madelon ressemble à la configuration de Saint-Cyr-en-Bourg : un sommet allongé au bord d’une cuvette marécageuse.

Le village se situe entre la rivière de la Melve, et la rivière de la Marcillande, affluents, avec le Lizabel, de la Mouline, rivière coulant dans la cuvette marécageuse de la Gaulie et de la Base de loisirs du Marais. Nous avons un ou des sommets et un marécage.

En aval, la rivière porte ensuite le nom de la Germaine, dans une gorge étroite avant de se jeter dans la Dordogne, au lieu-dit du Port.

Le sommet allongé est un calcaire du Crétacé.

Notons qu’au Nord sur les hauteurs du plateau calcaire, nous trouvons, sur la même commune, les deux lieux-dits de la Lande du Sirgay, et des Landes Cirgues, qui feront l’objet d’un prochain article avec les Saint-Cirgue, Saint-Cirgues, et Sainte-Cirgue. et qui confirmeront la véritable origine du nom de cette commune.

Saint-Cirq-Bélarbre, sur la commune de Saint-Cirq-Souillaguet (46)

Elle se trouve au sud-est de Gourdon, en limite du Parc régional des Causses du Quercy.

Saint-Cirq, lieu-dit de la commune de Bannes dans le département du Lot (46)

C’est aussi un lieu-dit en pointe d’un sommet allongé enserré entre les ruisseaux de Mellac et de la Font-Gaillarde. Curieusement, ce sommet a la forme d’une tête d’oiseau. C’est très troublant, surtout quand on sait que nos ancêtres percevaient les nuances du paysage et les baptisaient souvent en fonction de leur géomorphologie.

Allez voir la carte du relief sur Géoportail (Saint-Cirq Bannes 46 – à copier-coller).

Nous sommes là sur la limite des calcaires jurassiques et des roches métamorphiques du Massif Central.

Au nord se trouve la commune de Saint-Céré (46), qui appartient aux mêmes évocations avec un château sur la hauteur, et un marais, celui de la Bave qui se jette dans la Dordogne. La présence de ce marais est ici dû au passage entre les roches dures métamorphiques, grès, schistes, etc. du Massif Central et les calcaires jurassiques plus faciles à éroder.

En amont de Saint-Céré, sur cette commune, nous trouvons le lieu-dit Siramon, sur la Bave.

Toponymes Saint-Cirq

Les toponymes Saint-Cirq en France
Carte Nicolas Huron

Les autres Saint-Cirq de la région

– Saint-Cirq dans le département de la Dordogne (24), est un petit cirque avec, au fond, la Grotte du Sorcier. La commune est en bas de pente avant la rivière de la Vézère affluent de la Dordogne. On remarque le toponyme des Salles, en face et celui du Bois de Saint-Cirq sur la commune de Bugue, sur les hauteurs.

Saint-Cirq dans le département du Tarn-et-Gareonne (82), est une zone humide, entre le ruisseau de Bonnet, et celui des Martines, à l’Est de Caussade, sur un calcaire du Jurassique. Les ruisseaux se jettent dans celui du Traversié, puis dans la rivière de la Lère aflfuent de l’Aveyron.

Rullac-Saint-Cirq, dans le département de l’Aveyron (12), est un sommet allongé enserré entre les ruisseaux de Connillou (faisant référence à la présence de cigognes) et celui de la Montarie.

Saint-Cirq, sur la commune de Colayrac-Saint-Cirq, dans le département du Lot-et-Garonne (47), sur la Garonne,  à 7 kilomètres à l’Ouest d’Agen, est un petit cirque situé au pied du coteau du lit majeur du fleuve.

Saint-Cirq, sur la commune de Fronton, dans le département de Haute-Garonne (31), en limite nord-ouest du département, entre Toulouse et Montauban, est un lieu-dit situé à la sortie de la petite vallée du ruisseau de Saint-Jean, entre Canals Bas et Canals, au nord de Grisolles. Ce lieu est situé près du bout du relief de la confluence du Tarn et de la Garonne, dans une zone marécageuse, en face de Verdun-sur-Garonne dont le nom évoque un oppidum gaulois. On trouve le lieu-dit le Chemin de Saint-Sirq, montant au lieu-dit de Biratelle.

Cirque ! Géologie oblige…

Nous verrons dans le prochain article que les toponymes Cirque du sud du Massif Central ne sont peut-être pas étrangers au culte de Saint-Cirgue, qui les entourent.

Saint-Cirgue est proche phonétiquement et évoque une autre notion de celui d’un calcaire blanc : la lance et l’avalement… Gloups ! Autre évocation des aigrettes.

Et Préhistoire et Histoire…

Les toponymes Cirque évoquent bien sûr un relief ayant cette forme, mais dans le nord de la France, le choix de ces noms de lieux, peu nombreux, ne s’est sans doute pas fait au hasard : aigrettes, forteresses ?

Toponymes Cirque

Les noms de lieux : Cirque
Carte Nicolas Huron

Au nord…

Le Cirque de Missé, à Missé, dans le dépatement des Deux-Sèvres (79), est un cirque sur la rivière du Thouet, un méandre à falaise, semi-circulaire, au Sud de Thouars. On trouve en face, le Chiron Poulet et les Échasseries. Ce n’est sans doute pas un hasard…

– Le Cirque de Giez, sur la commune de Vivonne, dans le département de la Vienne (86), est un cirque, méandre de la Vonne, aflfuent du Clain. On trouve les Grands Ormeaux sur la hauteur, et en face, sur le méandre aval, Chiron Bréaus (voir article 4).

Le Cirque, sur la commune de Saint-Cyr-la-Campagne (département de l’Eure, 27) ancien retranchement militaire, près du château de Puits Castel, au-dessus de la rivière de l’Oison, affluent de la Seine, au sud d’Elbeuf et de Rouen.

Le Cirque, sur la commune d’Eu, dans le département de la Seine-Maritime, sur les marais de la Bresle, près du cite archéologique du Bois l’Abbé.

Le Cirque, sur la rivière du Leff, sur la commune de Quemper-Guézénec, dans le département des Côtes-d’Armor.

Et, pour finir…

– Le Cirque du Bout du Monde, au bout de la rivière de la Cosanne, sur la commune de Vauchignon, dans le département de la Côte-d’Or, à l’Ouest et près de la vallée du Doubs, près de Beaune, sur des calcaire du Jurassique, et à l’Est d’Autun et sa cuvette de l’Arroux.

Revoyons cette curiosité géologique, culturelle et cultuelle :

Toponymes Saint-Cirq Cirque

Prochaine étape, à partir de Saint-Cyr-en-Bourg : Saint(e)-Cirgue(s) !

Et, la lettre G.

Ce contenu a été publié dans Histoire locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.